sam & fred guillaume | Sur le Pont
1213
page-template-default,page,page-id-1213,woocommerce-no-js,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-title-hidden,transparent_content,columns-3,qode-product-single-tabs-on-bottom,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

L’histoire

Des femmes et des hommes embarquent à bord d’un mystérieux train qui les emmène sur un pont suspendu entre ciel et terre. Certains tentent de comprendre la raison de leur présence dans cet endroit, d’autres parlent de leurs espoirs, de leurs peurs, de leurs visions; des souvenirs terrestres affleurent parfois. Chacun vit à sa manière cet état de seuil sur le fil du rêve, comme lors d’un rite de passage. Toutes et tous cheminent vers un but mystérieux : la fin présumée du pont… mais existe-t-elle vraiment?

Le dispositif d’écriture

Les voix des personnages sont celles d’une vingtaine de personnes en fin de vie que les réalisateurs Sam & Fred Guillaume ont enregistrées en 2015 et 2016 dans des unités de soins palliatifs ou à domicile. La trame a été créée sur la base de 113 entretiens desquels ont été tirés 1400 extraits correspondant à 11 heures.

Un film entre documentaire et fiction

Bien que construit sur des témoignages réels, le projet est avant tout fictionnel : chacun s’est senti libre de parler de lui sous le couvert de son double cinématographique en inventant sa manière propre d’aller sur le pont et peu importe si c’est la vérité quand l’émotion est sincère.Afin de déclencher la parole, les participants.tes ont été invités.es à tirer des cartes-images créées pour le projet. Elles représentaient un lieu, un objet ou un personnage. Ce dispositif a permis aux protagonistes de s’extraire de leur quotidien en se plongeant dans un monde parallèle et onirique.Tous les protagonistes sont décédés aujourd’hui, mais leurs voix continueront à vivre à travers les personnages qu’ils vont devenir dans le film.